Potager de ville


Blog / Tuesday, July 31st, 2018

Cette année a été celle de tous les bouleversements. Jusque là, je ne voyais pas l’intérêt de cultiver moi-même. J’habite en ville, mon jardin est tout petit et le supermarché pas loin. Bref, une vraie citadine … Pas d’inquiétude, je le suis toujours !

Mais au fil de nouvelles rencontres, ma façon de consommer a vraiment changé. Le challenge depuis quelques mois, c’est de bannir l’industriel de mon panier. Et pour revenir à l’essentiel, quoi de mieux qu’un potager ?

J’ai donc opté pour deux carrés potager que je n’ai même pas rempli entièrement tellement je pensais échouer lamentablement !

Et puis, un jour, une tomate ! La plus belle de ma vie, enfin presque car elle n’a jamais rougi et je n’ai jamais pu la manger… Mais c’est moi qui en était à l’origine. Alors je me laisse prendre au jeu. Depuis, chaque jour je guette mes plants, émerveillée à chaque nouvelle apparition. Tomates, tomates cerises, courgettes, radis, aubergines …

 

Je ramasse déjà fièrement mon basilic quand la cuisine me le demande mais le premier gratin sera pour ce week-end. J’attends les enfants car j’ai envie de partager cela avec eux. Ils ne vont pas être ravis car la vie n’est pas toujours instagramable. Je vais avoir une grimace à la vue des courgettes et une remarque de type : “On mange toujours ce que j’aime pas”. Bref, un repas classique avec des légumes mais cette fois, je pourrai répondre : “Oui mais c’est moi qui l’ai fait !”, “Tu me remercieras plus tard”, “C’est bon pour la santé” ou encore, “Tu comprendras quand tu auras des enfants”. Toutes ces phrases de parents qui n’ont aucun sens à leur âge quand il s’agit d’ingurgiter cette assiette de légumes qui attend sous notre nez.

Une de mes rencontres m’a dit que le premier des actes d’amour que l’on donne à ses enfants, c’est de les nourrir correctement. Bon relativisons, cette personne n’est pas encore parent. Nous, nous savons bien que le premier des actes d’amour c’est de les amener à Disneyland ! Mais à méditer tout de même …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *