Saint-Malo


Blog / Tuesday, July 17th, 2018

Partir …  Quel périple. C’est quitte ou double. Vais-je y arriver ? La réponse est “oui”, elle ne peut pas être différente.

Vous vous souvenez de votre première sortie avec votre nouveau-né ? Celle où on part dix minutes à côté de la maison, mais celle où on se charge tout de même d’un sac à langer plein à craquer.

J’ai tout prévu. Les seaux et pelles de plage ont été achetés à l’avance. Les enfants ont trouvé leur sac plein d’occupations pour la route (livre, lego, jeux …). La glacière quant à elle est chargée de repas déjà prêts pour le séjour. Je suis parée. Rien n’est laissé au hasard, le planning est déjà fait et cela me rassure.

Nous avons pris la route avec hâte et excitation. Saint-Malo, nous voilà !

Première étape, Nantes, les machines de l’île.

Le régal. Entre machineries industrielles et ode à la nature. Nous en parcourons les différents pôles, les étoiles dans les yeux. Un tour de carrousel à faire pâlir Jules Verne. Nous étions tous les trois à dos de requin articulé et fumant. Hors du temps.

Puis le reste des machines et cette serre remplie de plantes merveilleuses.

L’éléphant est en panne mais nous avons pu l’admirer de près. Nantes, nous reviendrons pour chevaucher le pachyderme et profiter de ton arbre à héron en construction. Compte sur nous!

Nous avons repris la route, Saint-Malo nous attendait.

L’appartement loué était bien plus grand que ce que je m’étais imaginé, tout confort.Les enfants étaient hystériques ! Ils avaient tellement hâte de profiter de la plage que nous sommes allés y pique-niquer.

Et là, face à l’eau, les vacances avaient bel et bien commencé.

Je n’aime pas particulièrement la mer. Les poissons me font peur et le sable m’exaspère, mais lors de ce séjour, l’air marin m’a donné quelques instants de sérénité. C’était devenu tellement rare ces derniers temps. Mais elle revient et c’est un formidable espoir pour moi.

Deux nuits, deux courtes nuits puis le départ déjà. Mais pour prolonger ces vacances, nous allons au Mont Saint-Michel avant de reprendre la route.

Juste déambuler dans ses rues et ramasser des coquillages une dernière fois. Quelques rires et quelques acrobaties …

Puis le retour, la route est longue mais elle fait partie du périple alors j’en profite.

J’aime autant partir que j’aile rentrer. Retrouver mon cocon, ma maison et ses odeurs.

C’était un bon moment. L’an prochain, nous irons ailleurs mais nous y resterons plus longtemps. J’ai hâte.

2 Replies to “Saint-Malo”

  1. Bravo! Tu as su le faire en tu sembles t en étonner! Mais tu es une maman-qui-dechire et ça c est pas une nouveauté je crois 😉 une évasion estivale qui fait du bien et qui donne envie d en faire autant ! 💪😘

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *